CHI de Genève

C’est parti : Aix-la-Chapelle en « mode Majeur » !

Le Rolex Grand Slam of Show Jumping revient en Allemagne : le CHIO d’Aix-la-Chapelle 2017 est en pleine effervescence et dans les prochains jours, les meilleurs cavaliers du monde vont en découdre pour décrocher une place dans l’épreuve la plus convoitée, le final en apothéose du dimanche, le « Rolex Grand Prix, Grand Prix d’Aix-la-Chapelle » et son million d’euros pour lequel les meilleurs vont tout faire pour se le partager.

Il n’y a pas que le pays hôte qui sera représenté avec la crème de ses cavaliers comme Ludger Beerbaum, Christian Ahlmann, Meredith Michaels-Beerbaum, Marcus Ehning ou encore le vainqueur de l’an dernier, Philipp Weishaupt. Les Etats-Unis, par exemple, présenteront au Stade de Soers leur meilleure équipe avec notamment l’actuel leader du classement mondial, Kent Farrington et le dernier vainqueur de la Coupe du monde McLain Ward. Les Français ne seront pas en reste avec Kevin Staut, Roger-Yves Bost et Philippe Rozier, trois des quatre cavaliers de l’équipe qui avait décroché la médaille d’or aux Jeux olympiques de Rio 2016. Les visiteurs du festival mondial des sports équestres pourront aussi se réjouir de la participation du médaillé de bronze individuel à Rio, le Canadien Eric Lamaze, du jeune phénomène irlandais Bertram Allen, de l’Italien volant Lorenzo de Luca ou du Suisse Champion olympique 2012, Steve Guerdat.

Pour tous ces athlètes, une victoire dans le Grand Prix dimanche marquerait le début de leur cycle personnel sur le Rolex Grand Chelem : en effet, le cavalier réussissant à aligner trois victoires consécutives dans les Majeurs entrerait dans l’histoire du Rolex Grand Slam of Show Jumping et décrocherait une prime d’un million d’euros. Le Britannique Scott Brash est le seul cavalier à l’avoir fait en 2014/15 et il sera à nouveau sous les feux des projecteurs lors de l’édition 2017 du CHIO d’Aix-la-Chapelle : grâce à sa victoire lors du CSIO Spruce Meadows ‹Masters› 2016, il lui reste en effet encore la possibilité de décrocher un bonus de 250 000 euros pour deux victoires non consécutive au cours d’un même cycle de Grand Chelem.

C’est avec la veste de prétendant actuel au Grand Chelem que Pedro Veniss se rend à Aix-la-Chapelle : après sa victoire au CHI de Genève en décembre dernier, le Brésilien peut maintenant aligner deux victoires de suite. S’il gagne dimanche le Rolex Grand Prix, il s’envolera en septembre pour un Grand Chelem à Calgary.

Mais pour cela, et comme pour beaucoup d’autres cavaliers, Pedro Veniss devra d’abord se qualifier pour le Grand Prix : tout commencera par le Turkish Airlines Prix d’Europe, l’épreuve principale de mercredi, premier pas sur le chemin vers la liste de départ du Rolex Grand Prix qui passera par la Mercedes-Benz Coupe des Nations jeudi soir et le Prix de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, l’épreuve principale de vendredi. Il lui suffira de faire un bon classement dans l’une de ces épreuves pour décrocher sa place parmi les 40 élus pour l’épreuve finale de ce Majeur.

Pedro Veniss parviendra-t-il à faire partie de cette prestigieuse liste de départ de ce CHIO d’Aix-la-Chapelle 2017 ? Et deviendra-t-il à nouveau un vainqueur de Majeur à l’issue de ce Rolex Grand Prix ? Ce lancement de la nouvelle saison du Rolex Grand Slam sera en tout cas un grand moment !

Ouvrir la timeline

Devenez acteur du #CHIGeneve!

#CHIGENEVE

Newsletter

Notre actualité par email

Slider
E-mail invalide!