CHI de Genève

Le dressage

Contrairement au saut d’obstacle, au cross et à l’attelage, les cavaliers de dressage n’ont pas d’obstacles à franchir. Ils doivent « dérouler » une « reprise ». En fonction des différentes épreuves, des différents programmes, les cavaliers effectuent des enchainements de figures et des variations d’allures et d’amplitude. Rectitude, équilibre, légèreté, décontraction et impulsion élèvent ce sport au niveau d’un art.

Alors que les autres disciplines se déroulent sur des terrains d’une superficie et d’une surface variables, les compétitions de dressage se déroulent sur un rectange de 20 x 60m, appelé… « carré ».

En 2016, le dressage a fait son grand retour entre les murs de Palexpo après 15 ans d’absence avec des épreuves de niveau cinq étoiles. Le dressage est la discipline la plus artistique de l’ensemble des quatre disciplines présentes au CHIG, par la recherche esthétique des mouvements.

Le carré

  • Mesure 60 m sur 20 m
  • Des tables où se trouvent les juges sont disposées autour du carré
  • Des lettres se trouvent également autour du carré afin de servir de repère aux cavaliers pour effectuer leurs figures

Les épreuves

Le Grand Prix : La reprise est imposée. Le classement de cette épreuve permet de se qualifier soit pour le Grand Prix Spécial, soit pour la Reprise Libre en Musique qui est l’épreuve la plus prestigieuse.

Le Grand Prix spécial : La reprise est imposée, elle comprend davantage de difficultés et d’airs relevés (passage et piaffer).

La Reprise Libre en musique ou Kür ou Freestyle :  Un certain nombre de figures à effectuer sont imposées et rapportent plus ou moins de points en fonction de leur difficulté. Les cavaliers déterminent au préalable leur propre reprise et enchainent les figures imposées dans l’ordre qu’ils souhaitent, au rythme de la musique de leur choix.

Isabell Werth et Emilio Isabell Werth et Emilio en train d'effectuer une pirouette

Carré de dressage Carré de dressage pendant la Kür de 2016

Les notes

C’est le jury, composé de cinq à sept juges pour des épreuves de ce niveau, qui détermine le classement grâce aux notes qu’il attribue.

  • Une note générale : juge notamment de manière globale la précision d’exécution, la qualité des allures et de l’impulsion du cheval, la position du cavalier, etc.
  • Une note artistique : évalue l’harmonie de la reprise et de la chorégraphie et le choix de la musique dans la cadre de la Kür ainsi que la synchronisation avec les mouvements.  
  • Note de figure : chaque figure est également notée. Une figure non exécutée valant zéro et une figure excellement réalisée dix.

La note finale est exprimée en pourcentage et est composée de la note générale attribuée

Les figures

Voici une liste non exhaustive de figures de dressage :

  • L’allongé / rassemblé : Variation des allures
  • Le passage : Trot très ralenti, cadencé et soutenu
  • Le piaffé : Passage quasiment sur place
  • Le changement de pied : Au galop, changement du diagonal sur lequel le cheval galope
  • L’épaule / hanche en dedans ou en dehors : lorsque l’épaule ou la hanche intérieure ou extérieure du cheval se trouve à l’intérieur ou extérieur de la piste
  • L’appuyé : déplacement latéral du cheval, le cheval croise ses membres pour marcher « en crabe
  • La pirouette : cercle fait presque à l’arrêt, les membres postérieurs du cheval restent au même endroit alors que les membres antérieurs se déplacent pour former le cercle.  
Ouvrir la timeline

Devenez acteur du #CHIGeneve!

#CHIGENEVE

Newsletter

Notre actualité par email

Slider
E-mail invalide!