CHI de Genève

Les parcours

Obstacles

Généralement, les parcours des épreuves sont composés de 10 à 14 obstacles pour un total de 12 à 17 efforts (deux efforts pour un double, trois efforts pour un triple).

  • Les droits ou verticaux : Tous les éléments de l’obstacle se trouvent sur un seul et même plan. Cet obstacle peut être construit soit uniquement avec des barres, soit avec des éléments spéciaux : palanques, sous-bassement, barrière, haie ou encore bidet.
  • Un oxer : Il se construit avec deux éléments placés parallèlement. Il faut donc que le cheval saute à la fois en hauteur et en largeur. Tout comme le vertical, un oxer peut se construire avec des barres, mais également avec des éléments spéciaux.
  • Spa ou triple barre : De la même manière que l’oxer, la Spa est composée de trois éléments parallèles et progressifs.
  • Les combinaisons : Il existe deux types de combinaisons : le double (deux obstacles), le triple (trois obstacles) ou le quadruple (quatre obstacles). Il s’agit d’une combinaison lorsque les obstacles se trouvent sur la même ligne et sont séparés d’une ou deux foulés maximum les uns des autres. Une combinaison compte pour un obstacle. Un double est donc un obstacle à deux efforts et un triple, un obstacle à trois efforts. C’est pourquoi, en cas de désobéissance, le cavalier doit refranchir l’ensemble de la combinaison.
  • Le mur : Il s'agit d'un obstacle plein, généralement construit de cubes formant un tout. La chute d'un ou plusieurs de ces cubes pénalise le cavalier de quatre points

Palanques Steve Guerdat et Big Red au dessus d'un vertical de palanques

Le mur Le cheval de kent Farrigton caché derrière le mur Bory

Eléments d'ostacles

  • Chandeliers ou montants : Eléments placés de part et d’autre de l’obstacle permettant de faire tenir les barres.
  • Palanque ou Bruxelles : planche fine et plate. 
  • Sous-bassement : Elément placé au pied ou sous l’obstacle.
  • Bidet : Placé sous l’obstacle, le bidet est un élément comportant de l’eau. Parfois creusé, c’est une sorte de pièce d’eau (bassin) au-dessus de laquelle se trouve un obstacle.
  • Rivière : Elément d’eau mesurant généralement 3 à 4 mètres de large que les chevaux doivent sauter sans toucher. Une latte (en plasticine, avec empreintes possibles) détermine sa limite. Certaines rivières peuvent être « barrée », c’est-à-dire qu’un petit obstacle peut être placé devant celle-ci.

Oxer Kent Farrington et Creedance franchissent un oxer lors du Credit Suisse Grand Prix

Les fautes

  • La faute : Chaque barre tombée pénalise de 4 points.
  • La dérobade : Lorsque le cheval passe à côté de l’obstacle, il s’agit d’une désobéissance. Une dérobade pénalise de 4 points, la seconde dérobade entraîne l’élimination du cavalier.
  • Le refus : C’est également une désobéissance, lorsque le cheval s’arrête devant un obstacle. Le premier refus pénalise de 4 points, le second entraîne l’élimination du cavalier.
  • Temps dépassé : Dès que le cavalier dépasse le temps accordé, 1 point de pénalité lui est imposé pour chaque groupe de quatre secondes dépassées.
  • Elimination : Pour deux désobéissances ou lorsque le cavalier tombe, se trompe de parcours ou part avant que le jury n’ait donné le départ.
Ouvrir la timeline

Devenez acteur du #CHIGeneve!

#CHIGENEVE

Newsletter

Notre actualité par email

Slider
E-mail invalide!