CHI de Genève

Interview de Niels Bruynseels, vainqueur de The Dutch Masters

Et le vainqueur est…

Niels Bruynseels est le nouveau prétendant au Grand Chelem de Saut d’Obstacles Rolex, suite à sa sensationnelle performance dans le Grand Prix Rolex de The Dutch Masters, l’un des quatre majeurs qui composent le Grand Chelem Rolex.

Sous les projecteurs de la Brabanthal arena, les meilleurs pairs cavaliers-chevaux s’affrontaient pour l’apothéose du weekend avec pour ambition de débuter leur propre chapitre dans l’histoire du Grand Chelem Rolex.

Ce sont finalement 13 couples qui s’élanceront dans le barrage, dont le britannique Scott Brash, le seul cavalier à avoir remporter le Grand Chelem Rolex, rajoutant une pression supplémentaire sur les autres concurrents. 8e à s’élancer, c’est l’allemand Marcus Ehning qui poussera le challenge encore plus loin avec un sans-faute extrêmement rapide, 37.80 mais cela était sans compter l’entrée en piste du Belge Niels Bruynseels et son temps éclair de 37.10 remportant sa première victoire dans un Majeur.

1ère Place: NIELS BRUYNSEELS (BEL) - Vainqueur du Grand Prix Rolex Stephex en 2016 et 2017
Cheval: Gancia De Muze, jument bai de 12 ans
 
2eme Place: MARCUS EHNING (GER) - Médaille d'or aux Jeux Olympiques
Cheval: Cornado NRW, étalon gris de 15 ans
 
3eme Place: HARRIE SMOLDERS (NED) - Numéro 2 mondial
Cheval: Emerald, étalon alezan de 14 ans

Niels Bruynseels se confie sur son succès :

Quel est le sentiment que cela fait de gagner son premier Majeur ?

C’est sans aucun doute l’une de mes plus belles victoires, je n’ai pas les mots pour exprimer ce que cela représente pour moi. Cet événement à toujours été très qualitatif mais avec le support de Rolex il est encore monté en gamme. C’est un grand privilège pour moi de pouvoir participer ici et concourir contre les meilleurs cavaliers du monde. L’atmosphère dans l’arène est incroyable, c’est simplement un incroyable moment pour moi.

Votre chapitre dans l'histoire du Grand Chelem Rolex vient de débuter, est-ce que le CHIO d’Aix-la-Chapelle sera votre prochain objectif ?

Sans aucun doute, le CHIO d’Aix-la-Chapelle est mon prochain but. Le Grand Chelem Rolex est le challenge le plus convoité dans notre sport. J’espère pouvoir participer au Grand Prix Rolex d’Aix-la-Chapelle et répéter mon exploit d’aujourd’hui.

Pensez-vous que le parcours était à la hauteur d'un Grand Prix Rolex ?

Je pense que l’équipe de chef de piste à fait un travail remarquable. Ce fut un parcours difficile mais juste pour les chevaux. Le fait d’avoir 13 barragistes était parfait pour le public créant une vraie compétition.

Parlons maintenant de votre jument, vous êtes fier d'elle aujourd'hui ?

Ma jument était une "super star" aujourd’hui, je ne pourrais jamais suffisamment la remercier. Elle fait toujours son maximum pour moi et je ne pourrais être plus heureux de sa performance cet après-midi. Je pense que c’était un avantage de partir en dernier, j’étais ainsi capable de voir tous les autres partir avant moi et les pièges à éviter. J’avais le plan dans ma tête, je savais que je devais être très rapide et Gancia a largement toutes les attentes que j’avais, c’est sans aucun doute une jument unique.

Derrière la porte de l'écurie avec…

Frank Delvallet, Groom du vainqueur du Rolex Grand Prix

Comment vous sentez-vous après la victoire de Niels dans le Grand Prix Rolex ?

C’est incroyable, ce cheval est incroyable ! C’est ma première victoire dans un événement 5* et ceci compte tellement pour toute l’équipe. Je ne suis avec Niels que depuis juillet, mais c’est un cavalier talentueux et je suis rempli d’émotions, j’en ai presque la larme à l’œil.

Vous êtes maintenant lancés à la poursuite du Grand Chelem Rolex, quel est votre sentiment ? 

Être dans le cercle du Grand Chelem Rolex est tellement excitant, nous ne nous attendions pas à être aussi performants et nous espérons que nous pourrons continuer cette aventure le plus longtemps possible !

Gancia de Muze est une jument incroyable, comment se comporte-t-elle habituellement ?

Elle est adorable, facile à gérer, elle sait quoi faire et elle a prouvé aujourd’hui qu’elle est une des meilleures juments du circuit. Elle va être récompensée et câlinée par toute l’équipe ce soir, même si elle n’aime pas ça !

Deux mots du chef de piste

Louis Konickx

Parlez-nous du processus de création de parcours dans un concours aussi important que le Grand Prix Rolex

Tout d’abord nous avons discuté des idées et concepts il y a trois semaines. Mon assistant et moi-même étions en constante communication, en échangeant constamment des idées, c’est vraiment un travail d’équipe. Etant donné que l’arène est plus grande cette année, nous avons ajouté des combinaisons plus longues et allongé le parcours. C’est aussi très important de s’assurer que nous avons le bon nombre verticals et oxers parce que si nous sommes trop sur la défensive et mettons que des oxers compliqués, nous risquons d’en demander trop aux chevaux et ne pas atteindre le nombre de parcours sans faute désiré.

Est-ce qu'il y a des difficultés spécifiques cette année ?

Oui, mais nous voulions être sûrs qu’il y avait une grande diversité pour les différents types de chevaux. Si l’on construit des grands oxers cela sera plus difficile pour les chevaux qui n’ont pas de foulée, à l'inverse, trop facile pour ceux qui en ont. Il est donc primordial de garder une grande diversité dans le parcours, ce qui produira au final une meilleure compétition. Dans tous les cas nous voulions tester la coopération entre le cavalier et son cheval.

Avez-vous plus de pression maintenant que The Dutch Masters est rentré dans le Grand Chelem Rolex ?

Oui, sans aucun doute ! La plus grande vient de la part des cavaliers, ils veulent vraiment gagner cette épreuve et commencer leur chapitre dans le Grand Chelem Rolex. Ceci veut dire que nous devons construire un parcours qui leur offre la possibilité de concourir au mieux de leurs capacités. Maintenant ce n’est plus qu’une question de gagner le Grand Prix, mais de commencer son Grand Chelem.

Qu'est -ce qui vous passionne dans ce rôle ?

Chaque jour et chaque événement est différent. J’ai particulièrement apprécié la possibilité de dessiner certains nouveaux obstacles pour le Dutch Masters et d’ajouter une touche « hollandaise » dans le parc d'obstacles. Nous avons mis l’accent sur des artistes hollandais tels que Van Gogh, qui je pense représente un des maîtres hollandais dans sa spécialité. Nous avons aussi dessiné des obstacles dédiés aux fruits hollandais, ce sont tous ces petits détails qui font de ce parcours quelque chose de spécial.

Regard sur la coupe - l'aventure vers le Grand Chelem Rolex

Le premier Majeur de la saison vient de se terminer en apothéose. Tous les regards se portent maintenant sur le CHIO d’Aix-la-Chapelle qui se tiendra du 13 au 22 juillet. Avec les plus grands noms du saut d’obstacle attendus, le nouveau prétendant au Grand Chelem Rolex va sans aucun doute devoir se préparer méticuleusement pour renouveler l’exploit et rentrer dans l’histoire.

Ouvrir la timeline

Devenez acteur du #CHIGeneve!

#CHIGENEVE

Newsletter

Notre actualité par email

Slider
E-mail invalide!
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.