CHI de Genève

Les femmes ont régné sur l’AccorHotels Arena de Paris.

Depuis le mercredi 11 avril, la capitale française accueillait les Finales Coupe du Monde de saut d’obstacles et de dressage.

   

Copyright : FEI/Liz Gregg Copyright : FEI/Liz Gregg. Beezie Madden & Breitling LS

Victoire féminine en saut d’obstacles également.

Dimanche, l’américaine Beezie Madden remporte avec Breitling LS la deuxième victoire en Finale Coupe du Monde de sa carrière. Après avoir mené la danse tout le long de la compétition, et malgré une faute dans la seconde manche de la finale, elle barre la route à son compatriote Devin Ryan en selle sur Eddie Blue qui se classe deuxième. Grand favori de ce championnat, le suédois Henrik von Eckermann s’adjuge finalement la troisième place avec sa fidèle Toveks Mary Lou.

La compétition de dressage a débuté par un coup de théâtre. Alors que la cavalière allemande, et plus titrée de l’histoire, Isabelle Werth est tenue en grande favorite, l’américaine Laura Graves gagne dans le Grand Prix qualificatif du vendredi. Isabell Werth, en selle sur Weihegold, a tout de même tenu à conserver son titre puisqu’elle remporte la Reprise Libre le lendemain. Avec un score de 90.657% elle signe donc sa 4e victoire en Finale Coupe du Monde.

L’américaine Laura Graves s’incline à la deuxième place alors que l’allemande Jessica von Bredow-Werndl complète ce podium.

Isabell Werth Isabelle Werth victorieuse à Genève en 2017

Ouvrir la timeline

Devenez acteur du #CHIGeneve!

#CHIGENEVE

Newsletter

Notre actualité par email

Slider
E-mail invalide!
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.