CHI de Genève

Rencontre avec Ruth Krech, propriétaire de Prêt à Tout

Racontez-nous votre histoire ?
J’ai grandi auprès des chevaux et ils ont toujours joué un grand rôle dans ma vie. Même si j’ai toujours aimé monter à cheval, faire de la compétition et être auprès des chevaux, j’ai arrêté assez jeune pour me consacrer à d’autres occupations. Je suis devenue femme d’affaires aux côtés de mon mari, mais j’étais et je demeure propriétaire de chevaux et éleveuse.

Pourquoi avez-vous décidé de devenir propriétaire ?
Je n’ai jamais décidé de « devenir propriétaire ». J’ai toujours eu des chevaux que je montais habituellement moi-même. J’ai Prêt à Tout depuis ses six ans et, même si j’ai commencé à le monter, je l’avais acheté pour ma fille. Je n’ai jamais eu l’intention de m’en séparer. Cependant, comme ma fille décida de se consacrer à ses études, j’ai eu la chance de trouver une jeune fille qui a progressé en même temps que mon cheval. Kaya Lüthi et Prêt à Tout réalisèrent deux magnifiques Championnats d’Europe des Jeunes Cavaliers avant que Prêt à Tout ne passe chez Marcus en 2015.

Qu’avez-vous vu en premier chez Prêt à Tout ?
Je l’ai rencontré en France chez un ami. Il m’a regardé et je suis immédiatement tombée amoureuse de lui. Il avait des yeux magnifiques et je savais qu’il était différent. Évidemment, à l’époque, je ne savais pas à quel point le cheval que j’avais trouvé était extraordinaire.

Quelle est la personnalité de Prêt à Tout ?
Il a une personnalité incroyable. Toutou, comme nous l’avons surnommé, fait toujours de son mieux et il est très proche de son cavalier. Marcus peut lui faire toute confiance et son intelligence facilite considérablement ce partenariat. Il aime son cavalier, sa groom, et, en fait, tous ceux qu’il rencontre. Il est très gentil et a une grosse personnalité, au point que l’on a parfois l’impression que c’est un humain ! C’est un cheval que l’on ne peut pas oublier et qui ne vous oubliera pas – c‘est vraiment le cheval d’une vie ! Nous avons beaucoup de chance de l’avoir.

Le voyez-vous souvent ?
Je ne le vois pas assez souvent à mon goût parce que nous vivons en Suisse et qu’il vit aux écuries de Marcus, donc je le vois surtout en compétition. Cependant, quand il prendra sa retraite, il reviendra à la maison, dans notre ferme, en Suisse, où il pourra vivre dans nos prés et être traité exactement comme il en a envie, comme un cheval normal !

Êtes-vous stressée quand vous regardez Marcus et Prêt à Tout en compétition ?
Oui, bien sûr ! Je suis très tendue, c’est mon rôle et ça fait partie du plaisir.

Quels sont les meilleurs côtés d’être propriétaire ?
C’est une expérience fantastique et c’est si agréable de rencontrer des gens et d’être tout simplement impliqué dans un sport aussi merveilleux.

Combien de chevaux avez-vous ?
Beaucoup trop ! Il y a deux poulains qui vont arriver le mois prochain, l’un par Comme Il Faut et l’autre par Kannan, alors j’espère que tout se passera bien. Il y a deux autres jeunes chevaux qui, j’espère, deviendront des « grands chevaux » un jour. L’un est un Kannan et l’autre est un Diamant de Semilly. Ils sont actuellement aux écuries de Susanne Behring où ils recevront une bonne éducation avant d’être adoptés par un grand cavalier. Je ne sais pas encore qui sera ce cavalier ; ça dépend du cheval parce qu’à mon avis, il est extrêmement important que le cheval et le cavalier forment un bon couple. Nous verrons ce que le temps nous réserve, mais le spectacle va continuer !

Faites-vous vous-même de la compétition ?
Non, je ne monte plus beaucoup à cause d’une blessure que j’ai subie. J’ai participé à de grosses épreuves il y a longtemps, mais je suis toujours très investie auprès des chevaux. J’ai tant appris au cours des nombreuses années que j’ai passées à leurs côtés et je continue à apprendre tous les jours.

Qu’est-ce qui fait que le saut d’obstacles est un sport aussi intéressant / passionnant ?
Le saut d’obstacles est très palpitant à regarder, surtout parce que les résultats peuvent changer très rapidement puisqu’il suffit de frôler une barre. Pour moi, ce n’est pas juste l’activité sportive du saut d’obstacles qui est passionnante, mais aussi les sports équestres et l’équitation en général. À mon avis, l’aspect le plus intéressant est qu’un animal et un cavalier sont réunis et forment un partenariat particulier qui leur permet de réaliser des prouesses inimaginables. Le cheval apprend du cavalier tous les jours, tout comme le cavalier apprend du cheval !

Comment célébrerez-vous la victoire si Marcus et Prêt à Tout remportent le Rolex Grand Slam of Show Jumping ?
Il y aura de nombreuses occasions de fêter cela, mais d’abord nous boirons une coupe de champagne ou une bière !

Depuis combien de temps Marcus monte-t-il pour vous et qu’a-t-il de différent par rapport aux autres grands cavaliers ?
Marcus a commencé à monter Prêt à Tout fin 2015 et, depuis, ils forment un couple incroyable. Marcus est évidemment un cavalier de talent, mais ce que j’admire surtout chez lui, c’est sa capacité à comprendre les émotions du cheval. Il ne pousse jamais le cheval à un niveau pour lequel il n’est pas encore prêt et il est capable d’adapter sa façon de monter en fonction du ressenti du cheval le jour J. Il arrive que les chevaux soient trop poussés, ce qui nuit à leur confiance, mais Marcus connait leurs limites et il est capable d’en tirer le maximum. Il est gentil et poli envers tous les chevaux et ils partagent un respect mutuel. Marcus est un véritable homme de cheval.

Texte: www.rolexgrandslam.com

Ouvrir la timeline

Devenez acteur du #CHIGeneve!

#CHIGENEVE

Newsletter

Notre actualité par email

Slider
E-mail invalide!
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.