CHI de Genève

Les épreuves

Le Grand Prix (barème A avec barrage)

C’est une épreuve en deux tours. Au premier tour ou tour initial, le cavalier doit être sans faute et respecter le temps imparti. Le second, qui s’appelle barrage, n’a lieu que lorsqu’au moins deux cavaliers sont sans faute ou à égalité pour la première place. Tous les cavaliers à égalité pour la première place participent au barrage. Le parcours du barrage est majoritairement composé d’obstacles déjà existants lors de la première manche, avec un nombre d’obstacles réduits et parfois réhaussés de quelques centimètres. Le vainqueur de l’épreuve est le cavalier ayant signé le meilleur résultat au barrage (pénalités et temps confondus).

Au CHIG, le Rolex Grand Prix clôture les 4 jours de compétition. Etape du Rolex Grand Slam of Show Jumping, cette épreuve est la plus prestigieuse du Concours. The Dutch Masters de Bois le Duc, le dernier concours à avoir rejoint le circuit du Grand Chelem, a également choisi ce format d’épreuve pour son Grand Prix Rolex du dimanche.

Kent Kent Farrigton & Gazelle, vainqueurs du Rolex Grand Prix en 2017 Kent Kent Farrigton & Gazelle, vainqueurs du Rolex Grand Prix en 2017

Le barème A au chronomètre

Il faut être sans faute et le plus rapide possible pour gagner cette épreuve. 

La chasse (barème C)

Seul le temps compte, le cavalier avec le meilleur chronomètre est le vainqueur. Chaque barre tombée rajoute 3 ou 4 secondes au chronomètre final, les désobéissances ne sont pas sanctionnées puisqu’elles font perdre du temps.

Christina Liebherr et Queen du Chateau Christina Liebherr et Queen du Chateau les gagnantes de la Grand Chasse en 2016 s'apprêtent à franchir le lac

Deux manches

Cette épreuve est composée de deux parcours différents. Tous les cavaliers prennent le départ dans la première manche qui se court généralement au barème A. A l’issu de celle-ci, un nombre prédéfini de cavaliers est qualifié pour la deuxième manche. C’est pourquoi on y retrouve des cavaliers sans faute, mais parfois aussi des cavaliers ayant commis des fautes lors de la première manche. En cas d’égalité de point à l’issu de la deuxième manche, un barrage permet de départager le vainqueur.

Ce format d’épreuve se retrouve notamment pour le Rolex Grand Prix d’Aix-la-Chapelle et le CP International presented by Rolex des Spruce Meadows « Masters » de Calgary, Majeurs du Rolex Grand Slam of Show Jumping. La finale du Top 10 Rolex IJRC, souvent organisée à Genève, se déroule également en deux manches, mais la seconde se dispute au chronomètre, afin d’éviter un troisième tour.

Kevin Staut & Rêveur de Hurtebise HDC Kevin Staut & Rêveur de Hurtebise HDC ont remporté la 17e finale du Top 10 Rolex IJRC en 2017

Les Six-Barres

Une ligne de six obstacles croissants est installée. Les cavaliers franchissent cette ligne à tour de rôle. Dès lors que le cavalier franchit l’ensemble de la ligne sans faute, il est qualifié pour la manche suivante. A chaque nouvelle manche, les obstacles sont réhaussés (il n’en subsiste plus que quatre dès le troisième tour). Le cavalier gagnant est celui qui parvient à franchir le dernier obstacle le plus haut sans commettre de faute.

En 2016, le gagnant de cette épreuve au CHI de Genève avait franchi 2m10 alors que le record du CHIG se situe à 2m12.

Philippe Putallaz et Vancouver IV Philippe Putallaz et Vancouver IV tentent de battre le record du CHI de Genève à 2m12

Les épreuves uniques au CHIG

La Finale du Top 10 Rolex IJRC : Le 10 meilleurs cavaliers du monde sont en compétition pour une épreuve en deux manches. La 18e finale du Top 10 Rolex IJRC se disputera lors de la 58ème édition du CHIG. Cette épreuve est une des épreuves emblématiques du CHIG, puisque que seules quatre finales n’ont pas eu lieu à Genève.

Le Défi des champions : Une épreuve réunissant les détenteurs de titres majeurs et les meilleurs cavaliers du concours, selon un règlement spécial établi par le CHI de Genève. Cette épreuve a généralement lieu les années sans finale du Top 10 Rolex IJRC. Quatre éditions se sont déroulées depuis 2008.

Le Défi de la Relève : Cette nouvelle épreuve-attraction par équipe a vu le jour en 2017. Imaginée par le comité sportif du CHIG, l’idée est de permettre aux jeunes talents (cavaliers et chevaux) de se confronter à l’élite mondiale.

L’épreuve des combinaisons : C’est une épreuve barème A avec barrage dont le parcours est composé uniquement de combinaisons.

Ouvrir la timeline

Devenez acteur du #CHIGeneve!

#CHIGENEVE

Newsletter

Notre actualité par email

Slider
E-mail invalide!
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.