Le cross indoor enflamme Palexpo

Le spectacle était au rendez-vous pour le Cross Indoor présenté par la Tribune de Genève ce samedi après-midi ! Après l’attelage, le saut et le dressage, il s’agissait de la quatrième discipline présentée au CHIG. De la vitesse, des obstacles impressionnants et le fameux lac de Palexpo à traverser, dans un temps idéal de 150 secondes. C’est bien ce timing qui a laissé le suspense durer jusqu’à la remise des prix.

Padraig McCarthy & Rosemaber Lancuest Padraig McCarthy & Rosemaber Lancuest

Alexander Bragg et son excellent Alcatraz, qui ont fait le show devant un public conquis, étaient en tête du classement provisoire. Exempt de pénalité et proche du chrono idéal (1'48"16, soit à 1''84), l’Anglais s’est fait voler la vedette par l’Irlandais Padraig McCarthy (Rosemaber Lancuest). Pour son tout premier cross indoor, Padraig se montrait parfait et l’emportait en fin de compte pour… deux centièmes (1'51"82, soit à 1"82 du temps idéal). Le vice-champion du monde par équipe et en individuel a fait ainsi résonner l’hymne irlandais pour la première fois cette année au CHIG. Le cavalier de 41 ans ne s’attendait tellement pas à gagner qu’il ne savait pas dans quel sens galoper pour le tour d’honneur, et il a fallu que les autres lauréats lui indiquent la voie ! Maxime Livio complète le podium devant le vainqueur 2017, Karim Florent Laghouag, la meilleure Suissesse Caroline Gerber terminant pour sa part huitième.

Retour au saut d’obstacles pour continuer la soirée. Le Credit Suisse Challenge a réuni 46 des meilleurs cavaliers du monde et permis à un certain Kent Farrington, impérial sur Creedance, de faire son retour au premier plan. Vainqueur du Rolex Grand Prix ici l’an dernier, l’Américain défendra son titre demain. «Genève est un de mes concours préférés, le public est génial», a-t-il confié après sa victoire. «Je suis ravi de gagner ici, et j'espère évidemment m'illustrer lors du Grand Prix.» L’Irlandais Bertram Allen (Gk Casper) s'est classé au second rang, devant la championne du monde Simone Blum. L'Allemande, non contente de terminer son parcours avec un seul étrier (une étrivière cassée !), a fait tomber la barre du milieu de l’obstacle N°10, mais aucune pénalité ne lui a été infligée à juste titre (la barre du haut étant restée en place et l'obstacle n'ayant subi aucune modification en largeur ou en hauteur !). 5e, Martin Fuchs s'est montré le meilleur cavalier suisse.

Restez informé / En vous inscrivant à notre newsletter
Panier
Des cookies
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus