Kent Farrington triomphe dans le Top 10 Rolex IJRC

Podium Rolex IJRC Top 10 Final Podium Rolex IJRC Top 10 Final

Quel suspense une nouvelle fois dans la finale du Top 10 Rolex IJRC ! Il a fallu attendre le dernier concurrent pour connaître le nom du vainqueur.

Après une mésaventure du Suédois Henrik von Eckermann (6 pts) en ouverture d’épreuve, Kent Farrington a tout de suite donné le ton: un sans-faute rapide en selle sur sa brillante Austria 2. Comme souvent, la loi des séries a prévalu. Christian Ahlmann suivait sans faire tomber une barre, mais était pénalisé d’un petit point de temps, tandis que Darragh Kenny tenait la pression de sa première participation à une finale du Top 10 en bouclant son parcours sans pénalité. Après des tours moins heureux de Pieter Devos (13 pts), Peder Fredricson (21 pts), Ben Maher (8 pts), Daniel Deusser (4 pts) et Martin Fuchs (4 pts), Steve Guerdat tenait son double statut de N°1 mondial et de tenant du titre, faisant vibrer le public genevois en signant le troisième et dernier sans faute de la première manche.

Kent Farrington & Austria 2 Kent Farrington & Austria 2

La victoire allait donc se jouer a priori entre Kent Farrington, Darragh Kenny et Steve Guerdat. Premier des sans faute à s’élancer, le Suisse savait qu’il devait tout tenter pour mettre la pression sur ses poursuivants, mais l’entrée du dernier double lui a été fatale. «Les risques m'ont réussi l’an dernier, mais cette fois, malheureusement, j’ai été moins chanceux. Après la première manche, je crois qu’on a vu que même les dix meilleurs mondiaux peuvent commettre des erreurs, moi compris. Alamo a très bien sauté, et j’espère pouvoir retenter ma chance l’an prochain», expliquait le Jurassien. L’Irlandais Darragh Kenny, parti sur les chapeaux de roues, s’est ensuite un peu calmé en fin de deuxième manche pour assurer le sans faute. Ne restait plus que Kent Farrington. Déjà vainqueur hier dans le Trophée de Genève avec Creedance, l’Américain est connu pour sa rapidité. En selle sur sa petite mais géniale Austria 2, Kent Farrington a pris tous les risques pour s’adjuger après 2015 (avec Voyeur) une seconde fois cette finale du Top 10 Rolex IJRC. «Les propriétaires de la jument sont installés près de chez moi, et je leur avais demandé l’an dernier s’ils pouvaient me la confier comme cadeau de Noël. Je la monte depuis le mois d’avril, elle est fantastique et a tout donné ce soir pour sa première épreuve de ce calibre.»

L’Irlande encore dans le Cross Indoor

Définitivement, l’Irlande aime le Cross Indoor présenté par la Tribune de Genève. Après la victoire de Padraig McCarthy l’an dernier, c’est Cathal Daniels, le benjamin de l’épreuve, qui s’est imposé hier à Palexpo dans cette épreuve spectaculaire. Karim Florent Laghouag, fidèle du concours, a été un peu trop rapide par rapport au temps idéal et a pris du coup la deuxième place. Meilleurs Suisses, Tiziana Realini et Robin Godel se sont classés respectivement aux quatrième et cinquième rangs.

Restez informé / En vous inscrivant à notre newsletter
Des cookies
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus